Mission archéologique franco-italienne de la Vigna Barberini


Vous êtes ici

Le Prix d’archéologie 2013 de la Fondation Simone et Cino del Duca a été décerné à la Mission archéologique franco-italienne "Rome, le Palatin, vestiges des résidences impériales sur la Vigna Barberini", dirigée par Françoise Villedieu, directeur de recherche au CNRS.

Film de présentation des travaux de la Mission archéologique franco-italienne

archeo_del_duca.flv


Répertoire: 

La mission archéologique franco-italienne sur la trace des palais impériaux du Palatin

Les fouilles de l’équipe franco-italienne dirigée par Françoise Villedieu, directeur de recherche au CNRS, portent sur la Vigna Barberini (du nom de la famille qui fut longtemps propriétaire du terrain), une ample terrasse qui occupe l’angle nord-est du Palatin et domine la Vallée du Colisée. Les recherches, commencées en 1985 dans le cadre d’un programme de l’École française de Rome, ont livré d’abondants témoignages de la longue histoire de ce haut lieu de la Rome antique.

Les principales constructions dévoilées appartiennent à divers moments de la formation et de l’évolution de la principale résidence des empereurs. La plus ancienne est une riche demeure augustéenne, qui fut associée à un pavillon de la Maison Dorée sous Néron. Bientôt, à leur emplacement va se dresser une aile du palais édifié par Domitien, transformé par Hadrien et réorganisé autour d’un grand temple dédié à Jupiter Ultor sous les Sévères.

Découverte insolite : la salle à manger tournante de Néron

C’est en 2009 que la mission archéologique découvre un bâtiment circulaire appartenant à un pavillon de la Domus Aurea de Néron, identifié comme la salle à manger de ce palais. Les éléments dégagés font apparaitre un mécanisme hydraulique servant à entraîner la rotation du plancher. Cette construction insolite et ingénieuse permettait aux invités de Néron de jouir d’un panorama de 360 degrés au dessus du Palatin couvrant le  centre de Rome.

Les vestiges de la salle à manger tournante du palais de Néron ouvrent un chapitre passionnant sur les savoirs scientifiques et techniques des Romains. Les contemporains de Néron ont exprimé l'admiration que leur inspirait cette réalisation, dont Suétone dit qu’elle tournait jour et nuit en imitant le mouvement du Monde
Françoise Villedieu

Si la restitution du système adopté est possible, les nombreux détails de cette construction unique demeurent mystérieux.

 

 

 

Le Prix d’archéologie de la Fondation Simone et Cino del Duca

Le Prix d’archéologie de la Fondation Simone et Cino del Duca, d'un montant de 150000 euros est décerné chaque année sur proposition de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

Il est destiné à récompenser une mission archéologique française dont les travaux constituent un apport fondamental à la préservation du patrimoine mondial.

En savoir plus